Les principales activités du CDI-BWAMANDA

Pour assurer un développement intégral, le CDI-Bwamanda développe à la fois des activités sociales et économiques. Les activités sociales touchent directement au bien-être de la population, tandis que les activités économiques constituent le socle qui assure l’accessibilité et la viabilité des activités sociales. Pour faciliter les activités primaires, le CDI-Bwamanda organise également une série de services de support (garage, par exemple).

ACTIVITES SOCIALES

Les activités d’entretien des routes : ce service est chargé de la réhabilitation et de l’entretien de plus de 820km de routes nationales et de desserte agricoles dans le Nord-Equateur et une centaine de kilomètre dans le Bandundu.

Les activités d’hydraulique rurale : ce service s’occupe de l’approvisionnement de la population en eau potable par l’entretien de 450 forages et captage des sources d’eau.

Les activités médicales : le CDI-Bwamanda gère 7 zones de santé avec 6 hôpitaux de référence et environ 106 centres de santé. A Bwamanda et Yakoma, CDI-Bwamanda gère 2 Instituts Médicaux qui forment des infirmiers A2. Depuis plus de 15 ans, une mutuelle de santé est active à Bwamanda qui compte actuellement plus de 100.000 affiliés. Ce système prend en charge 80% des frais de soins de santé en laissant seulement 20% à charge du patient qui a souscrit à ce système.

Les activités d’enseignement : le CDI-Bwamanda participe au programme d’animation et de promotion de l’enseignement Conventionné Catholique et gère lui-même 3 Instituts Techniques(Mécaniques, Electricité, Agriculture), 2 Instituts Médicaux et 2 Ecoles Primaires.

LES ACTIVITES ECONOMIQUES

Les activités économiques de CDI-Bwamanda visent en premier lieu l’augmentation des revenus de la population locale pour qu’elle puisse se procurer les biens matériels de première nécessité et les services sociaux. Les activités économiques de CDI-Bwamanda constituent ainsi la colonne vertébrale de l’organisation. Elles permettent d’abord aux agriculteurs d’augmenter la production en quantité et qualité et de vendre leurs produits dans des conditions transparentes. Ensuite, elles permettent à CDI-Bwamanda de générer des revenus en augmentant la valeur du produit en le transformant, en le transportant et en le mettant sur le marché de consommation. Enfin, elles permettent à la population cible de contribuer et de bénéficier des services sociaux offerts par CDI-Bwamanda (soins de santé, enseignement, approvisionnement en eau et réfection des routes). Le succès de ce système et l’expansion des activités dépendent de la compétitivité des différentes spéculations car CDI-Bwamanda opère en parfaite concurrence avec les autres acteurs sur les marchés locaux, le marché national et le marché international. Le degré de compétitivité des produits finaux déterminera fortement le niveau de revenus de CDI-Bwamanda et ainsi la marge disponible pour le réinvestissement en activités sociales. CDI-Bwamanda croit que les activités économiques peuvent opérer des changements profonds dans l’échelle des valeurs et de motifs valables pour une société.

Les activités économiques s’étalent tout le long de la chaine économique dans le domaine de l’agro-alimentaire :
Production de semences et distribution d’intrants,
Encadrement des paysans dans la production agricole,
Achat et conditionnement de produits agricoles dans 9 Centres au Nord-Equateur et 1 Centre au Bandundu,
Evacuation de produits agricoles vers Kinshasa par sa propre flotte de 3 bateaux,
Transformation de produits agricoles dans l’usine de CDI-Bwamanda puis à Kinshasa, comprenant notamment une maïserie, une minoterie, une rizerie, une usine de café et une huilerie.
Commercialisation locale, livraison à l’industrie agro-alimentaire ou à des programmes d’aide alimentaire ; et l’exportation de café sur le marché du commerce équitable, Max Avalaar.

1) Agriculture

Presque toute l’activité économique au Nord-Equateur est liée à l’agriculture. Même l’industrie qui s’y est développée est directement liée à ce secteur. Il est ainsi évident que CDI-Bwamanda s’est concentré sur l’agriculture quand il s’est agit d’apporter un soutien économique à la population locale. Plusieurs productions ont été stimulées dont les principales sont le café, le maïs et le soja.

Le CDI-Bwamanda encadre les paysans pour qu’ils produisent suffisamment de la nourriture, notamment les produits de grande consommation (maïs, soja, riz) pour assurer leur autosuffisance alimentaire, mais aussi pour vendre le surplus afin de satisfaire leurs besoins sociaux et domestiques de base. Il met alors à leurs dispositions les semences de qualité et assure la commercialisation de leurs produits qu’il écoule sur le marché de Kinshasa. Le CDI-Bwamanda aide aussi les paysans à commercialiser leur café et leur fournit des plantes améliorées de palmiers à huile.

2) Elevage

Le CDI-Bwamanda encadre les paysans pour créer leurs étangs piscicoles et produits également les aliments des bétails à Kinshasa pour l’élevage des poussins, ports etc… afin de faciliter l’élevage de la population de Kinshasa et ses environs.

3) Santé

Le CDI-Bwamanda gère 7 Zones de Santé (Wapinda, Businga, Yakoma, Abumombazi, Businga, Bwamanda) et plus de 80 centres de santé. Il forme ses infirmiers dans deux écoles à Bwamanda et à Wapinda et lutte par divers moyens contre les principales maladies qui sévissent dans la région.
Le CDI-Bwamanda coordonne le programme de lutte contre la maladie du sommeil dans la Région de l’Equateur et coordonne également une Pharmacie Régionale installée à Bwamanda pour l’approvisionnement en médicaments par ces zones et centres de santé ; Un système de mutuelle initié dans la zone de santé de Bwamanda et comprenant plus de 100.000 membres rend les soins de santé plus accessibles à la population.

4) Développement Rural

Par le service de Développement rural, le CDI-Bwamanda cherche à restructurer le monde rural par l’organisation et l’encadrement des activités socio-culturelles dans les villages. Les agents de développement s’occupent de la vulgarisation et de la conscientisation en milieu rural. Ils traitent de différentes matières telles que la vulgarisation agricole (formation et visite) l’alphabétisation, l’hygiène, l’environnement, l’habitat… La radio locale « Radio-Lendisa » émet chaque jour des programmes éducatifs et récréatifs dans la région de Bwamanda.

5) Enseignement

Depuis 25 ans, le CDI-Bwamanda travaille pour établir une infrastructure pour l’enseignement primaire et secondaire de la République Démocratique du Congo, le CDI-Bwamanda a spécialement créé des écoles techniques privées à Bwamanda, à Bobito, à Yakoma et à Wapinda.

6) Services de support logistique

Par ces services, le CDI-Bwamanda crée et maintient les infrastructures nécessaires à son fonctionnement, notamment les bâtiments, les usines et le matériel roulant.
L’approvisionnement en eau potable dans les villages fait gagner du temps et aide à prévenir aussi beaucoup de maladies. 450 pompes ont déjà été placées et sont régulièrement entretenues par le Service de Forage.

7) Formation

Pour mettre les responsables à la hauteur de leur tâche, le CDI-Bwamanda procède à leur formation soit au pays, soit dans l’étranger.

8) Le centre de Kinshasa

Le centre de Kinshasa constitue la plaque tournante des activités du CDI-Bwamanda ; siège administratif du Projet, il coordonne les activités des centres des Provinces, établit des contacts avec les autorités de l’Etat, les institutions financières, les organismes internationaux, les ambassades et la Belgique.
Le Complexe agro-industriel de Kinshasa transforme, commercialise ou exporte les produits de l’intérieur. Le centre Kinshasa élabore et exécute divers projets bilatéraux.

Copyright© 2014 CDI-Bwamanda.
1,Avenue Garage, Mission Catholique Bwamanda, B.P.11 Gemena
33Bis, Avenue Général Bobozo, Poids Lourds, B.P.8426/Kinshasa I
Contact@cdibwamanda.cd
  Designed by X-Soft Hard Computer